La Clé traverse une période difficile

Depuis sa création il y a près de 40 ans, le centre culturel et communautaire de Penetanguishene, aujourd’hui La Clé d’la Baie, a connu quelques périodes difficiles.  C’en est une aujourd’hui.  Le conseil d’administration vient de prendre connaissance de données financières qui remettent en question les prévisions budgétaires adoptées pour l’année 2011-2012.  Les chiffres exacts sortiront lors de la vérification financière mais nous prévoyons déjà, pour la fin de l’année financière au 31 mars, un déficit annuel de quelque 180 000$, qui s’ajoutera au déficit accumulé depuis quelques années de 100 000$.

Les membres du conseil se sont réunis toute la journée du samedi 28 janvier pour identifier les actions qui permettront à La Clé de se remettre en santé financière sur une période de 5 ans.  Les membres du conseil et de la gestion veulent véritablement que l’impact sur les programmes et services soit le plus minime possible, mais il est inévitable que certains projets se retrouveront sur le « rond arrière », faute de ressources financières et humaines.

Le recrutement d’une nouvelle direction générale est suspendu, au moins jusqu’en juin. Pierre Casault assume l’intérim, épaulé solidement par Jim Vaillancourt aux finances et Mélissa Villella aux programmes.  Les membres du conseil les remercient chaleureusement de leur leadership solide et dévoué.

Le Gala de la femme est reporté à l’an prochain et La Clé ne peut tout simplement plus être le catalyseur du projet et comité Champlain 2015.  Les programmes offerts à Barrie resteront à Barrie mais seront relogés ailleurs.  La viabilité de tous les projets sera examinée d’ici la fin du mois de juin.

Depuis plusieurs années, la contribution du gouvernement fédéral n’a pas augmenté.  De plus, tout est par projet maintenant et le gouvernement ontarien, dans l’attribution des budgets des projets, n’octroie généralement pas un pourcentage suffisant pour couvrir les dépenses administratives liées aux divers projets et parfois même, il n’y en a pas du tout.

Le conseil a pris la décision que nous n’avions tout simplement plus les moyens de supporter les projets déficitaires dans l’espoir que d’autres initiatives ou projets futurs pourraient peut-être combler le manque à gagner.  Il faudra leur trouver d’autres sources de revenus ou les terminer.

Cela dit, plusieurs projets sont financés adéquatement par la province et il va de soi que La Clé respectera ses engagements contractuels.

Une réunion communautaire sera organisée en mai pour discuter de la vision et de l’avenir de La Clé et de diverses stratégies pour les réaliser.  J’espère que nous pourrons compter sur vous pour nous prêter main forte.  L’assemblée annuelle aura lieu, elle, le 14 juin à Penetanguishene.

Claudette Paquin, présidente

Publicités

Publié le 16 février 2012, dans Archives. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur La Clé traverse une période difficile.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :