Le Goût de vivre fête ses 40 ans!

Afin de souligner le 40e anniversaire du journal communautaire «Le Goût de vivre», l’équipe a cru bon de partager son historique. De plus, le journal publiera des articles qui ont paru pendant ces nombreuses années et qui ont façonné la communauté. Ces articles vous rappelleront sans doute, plein de souvenirs. Nous espérons que vous allez profiter des publications historiques. Soyez aux aguets car il y aura également des concours tout au long de l’année dont un sur cette page.

Le 6 juin 1973
Classes françaises à Orillia
Lors de la réunion régulière de la Commission des Écoles Séparées du comté de Simcoe tenue à Barrie le 6 juin, une résolution a été acceptée créant deux classes françaises à Orillia dès septembre 1973. Ces classes seront situées à l’École St. Bernard, dans le Sud-Est de la ville. La résolution a été votée et le résultat indiqua 7 en faveur et 3 contre.
Cette décision fait suite à une demande faite par des pa-rents francophones groupés autour d’un club social « Les amis de Champlain » dont le président est Monsieur  Jean Laberge. Les parents ont déjà rencontré à plusieurs reprises des représentants de la Commission scolaire. Monsieur Germain Bourgeois, surintendant des écoles françaises pour la région, a grandement contribué au succès de ce projet.
Les parents ont trouvé 80 enfants pour les classes françaises. Quarante parents ont signé les formulaires demandant des classes françaises pour leurs enfants. Les élèves des futures classes françaises sont ainsi distribués : 38 au primaire (soit du Jardin à la 3e année); 32 au stage junior (soit en 4e, 5e et 6e années), et enfin 12 à l’intermédiaire, qui comprend la 7e et 8e années. Le trop petit nombre d’élèves inscrits en 7e et 8e années a empêché, pour le moment, d’inaugurer des classes pour ce stage intermédiaire.
Pour l’avenir, on prévoit déjà au moins 14 enfants au Jardin en 1974. D’ailleurs, une fois le système mis en place, on prévoit que d’autres parents voudront offrir à leurs enfants une éducation bilingue qui sera dispensée dans ces classes.
Les négociations délicates entre parents et représentants de la Commission scolaire se sont toujours déroulées sans un esprit de collaboration. C’est en ces termes que le commissaire en charge du Comité ad hoc exprimait sa satisfaction après l’adoption de la résolution qui sanctionnait le résultat de son travail. Quelque 25 personnes présentes à la réunion pour connaître l’aboutissement des démarches, ont accueilli le résultat favorable du vote par un applaudissement général. Monsieur Jean Laberge, porte-parole du groupe de parents francophones a exprimé sa satisfaction non seulement quant au résultat final, mais aussi quant à la manière dont le travail s’est effectué pour en arriver à ce résultat positif.

Mai 1977
Poème intitulé «Lafontaine»
par Adèle (Maurice) Tannahill

C’est facile trouver la paix, l’hiver comme l’été.
Suivez la route hors de la ville et vous verrez,
Parmi les pâturages,
Lafontaine mon village!

Des fermes, des champs verts; des patates, du blé doré.
Du vent, du froid, des bancs de neige de chaque côté!
Quel unique paysage,
Lafontaine mon village!

Nos fermiers, nos gens de tous métiers, d’une seule voix,
Bilingues et fiers, préservent depuis longtemps, leurs droits,
Leurs coutumes, leur langage…
Lafontaine mon village!

Les années s’écoulent…
toujours tu existes, sereine.
Protégée de collines et d’érables… Lafontaine
C’est toi notre héritage…
Lafontaine mon village!

Petit concours!
Faites parvenir vos réponses par courriel
avant le 31 mai 2012:
 legoutdevivre@bellnet.ca

Connaissez-vous bien l’histoire de la communauté?
Aussi bien que votre journal communautaire
le Goût de vivre…
Indiquez en quelle année ces articles ont été publiés:

1. Les rénovations majeures à l’église Sainte-Croix de Lafontaine!
1989        1992        1995

2. Nouvelle boutique à Lafontaine : La Fontaine d’arts
1995        1998        2000

3. La cloche a sonné pour la dernière fois à l’école Saints-Martyrs-Canadiens de Perkinsfield!
1998        2000        2003

4. 25e anniversaire de l’école Le Caron
2001        2003        2005

5. Le Goût de vivre reçoit 35 000$ de la Fondation Trillium!
1996        2001        2004

Publicités

Publié le 17 mai 2012, dans Archives. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Le Goût de vivre fête ses 40 ans!.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :