Archives Mensuelles: juillet 2012

À Lafontaine … C’est le Festival du Loup!

Loups

Une meute de loups qui ont été peints par des élèves de Le Caron et de Nouvelle-Alliance ont été mis à l’encan au parc de Lafontaine durant le Festival.

Publicités

À Lafontaine … C’est le Festival du Loup!

IMG_1548 Une

Le concours du grand hurlement du samedi soir a attiré plusieurs «louveteaux» prêts à faire entendre leurs cris tous très originaux!

À Orillia… C’est le Festival «Mariposa»!

IMG_5922 foule

C’est du 6 au 8 juillet dernier que le 52e Festival Mariposa s’est déroulé au Parc Tudhope à Orillia situé tout près du lac Couchiching. Le festival de musique folk a été un très grand succès avec des milliers de spectateurs venus de près et de loin pour voir de nombreux artistes et artisans. Les francophones étaient bien contents de voir des chanteurs tels que Belzébuth, Florent Vollant et Cindy Doire qui ont présenté des spectacles en français lors du festival.

En Huronie… C’est la Tournée des jardins!

IMG_6045 Yenny

Keith et Yenny (Gignac) Larmand de Penetanguishene étaient très heureux d’accueillir les gens à leur superbe demeure lors de la Tournée des jardins qui se déroulait le 14 juillet dernier.

 

Le Goût de vivre fête ses 40 ans!

Afin de souligner le 40e anniversaire du journal communautaire «Le Goût de vivre», l’équipe a cru bon de partager son historique. De plus, le journal publiera des articles qui ont paru pendant ces nombreuses années et qui ont façonné la communauté. Ces articles vous rappelleront sans doute, plein de souvenirs. Nous espérons que vous allez profiter des publications historiques. Soyez aux aguets car il y aura également des concours tout au long de l’année dont un sur cette page.


Juillet 1976 Le magasin Desroches Raconté par Anita (Desroches) Maurice C’est avec un certain regret que je vois disparaître l’enseigne devant le magasin Desroches. Chose étrange, mais je ne peux pas me rappeler ce que cette enseigne disait au juste… elle a été là si longtemps pourtant! Je sais bien que mes parents ont bien gagné la retraite qu’ils entreprennent mais après 38 années de commerce dans ce petit magasin, le village ne sera plus le même. Où vais-je faire mon magasinage à présent? Ça ne sera plus la même chose! Peut-être que les prix sont un peu moins «en ville» mais quelle tentation d’acheter beaucoup lorsque les tablettes sont pleines de tant de variétés! C’est à peine si je me souviens lorsque notre famille est déménagée à Lafontaine de la Randolph car je n’allais pas encore à l’école et Pauline, ma petite sœur, était bébé. C’était donc en 1938. Ce même automne, le magasin a ouvert ses portes. Ce n’est pas le ma-gasin d’aujourd’hui, mais une bâtisse beaucoup plus petite avec la «store room» dans ce qui est maintenant le salon.

Lire la suite

À Orillia… L’école Samuel-de-Champlain est en fête!

À :

Le directeur de l’ÉÉC Samuel-de-Champlain, Christian Lapalme et la vice-présidente du CSDCCS, Nathalie Dufour-Séguin sont entourés de Bruce Stanton, député fédéral de Simcoe-Nord, d’anciennes directions de l’école : Royal Piché, Patricia Bolger et Louise Mayer, la surintendante à la fondation de l’école, Anne Gagné , le maire d’Orillia, Angelo Orsi, le directeur de l’éducation du CSDCCS, Réjean Sirois, le député provincial de Simcoe-Nord, Garfield Dunlop et la surintendante de l’éducation, Nicole Bradley-Robichaud lors du 25e anniversaire de l’école qui s’est déroulé le 23 juin dernier.

À Port McNicoll … Le S.S. Keewatin est de retour au bercail!

IMG_3156 une

L’arrivée tant attendue du SS Keewatin a eu lieu au port de Port McNicoll le samedi 23 juin dernier.  C’est dans toute sa splendeur que l’immense bateau a fait son entrée pour marquer ainsi son retour au bercail devant plusieurs milliers de spectateurs réunis pour la grande occasion. La grande fierté de son retour au bercail était palpable chez les gens du hameau de Port McNicoll.

À Midland … C’est la fête des Autochtones!

IMG_5752

Les 23 et 24 juin dernier le Festival autochtone s’est déroulé à Sainte-Marie-au-pays-des-Hurons. Ce festival est en l’honneur de la journée mondiale des autochtones (le 21 juin). Les plus jeunes danseurs ont exécuté la danse du lapin, une danse rapide et remplie de sauts. Cette danse est presque toujours présentée par les plus jeunes en raison du grand besoin d’endurance et de flexibilité des jointures

À Lafontaine … L’ouverture officielle du point d’accès de CSC CHIGAMIK CHC

IMG_3198 une

C’est lors de l’ouverture officielle du Point d’accès de CSC CHIGAMIK CHC situé au Villageois de Lafontaine que les gens présents étaient invités à tracer leur main et d’y inscrire leur nom sur une même toile. Cette murale est représentative du nom «CHIGAMIK» qui signifie que chaque personne compte. On retrouve Suzanne Roy, agente de promotion de la santé, Ray Millar, maire du canton de Tiny, Rob Morton, président du C.A., David Jeffery, directeur général, Gisèle Robitaille membre du C.A., Nicole Ayotte, infirmière praticienne, Bernie Blais, PDG du RLISS Simcoe Nord et Muskoka et Ernest Vaillancourt, pionnier du Centre de santé CSC CHIGAMIK CHC.

Le Goût de vivre fête ses 40 ans!

Afin de souligner le 40e anniversaire du journal communautaire «Le Goût de vivre», l’équipe a cru bon de partager son historique. De plus, le journal publiera des articles qui ont paru pendant ces nombreuses années et qui ont façonné la communauté. Ces articles vous rappelleront sans doute, plein de souvenirs. Nous espérons que vous allez profiter des publications historiques. Soyez aux aguets car il y aura également des concours tout au long de l’année dont un sur cette page.

 

 

Le 27 juin, 1975
Origines des noms
de quelques rues à Penetanguishene

Robert – En l’honneur du colonel Robert le vainqueur de Michillimakinac lors de la guerre de 1812-1814.

Poyntz – En l’honneur d’un arpenteur anglais qui fit le relevé topographique de la Baie de Penetanguishene en 1815.

Yeo – En l’honneur du commandant en chef des forces navales anglaises sur les Grands Lacs lors de la Guerre de 1812-1814.

Church – En l’honneur de l’église Anglicane St. James-on-the-Line.

Jeffrey – En l’honneur d’un hôtelier et grand propriétaire dans la ville de Penetanguishene.

Maria, Harriett, Anne, Lucy, William – En souvenir des enfants de William Jeffrey.

Les rues suivantes furent arpentées par M. Wilmot en 1847. Sous l’instigation du pasteur Hallen de St-James, il leur donna des noms typiquement anglais.

Peel, Fox, Sheridan, Chatnam, Nelson – En souvenir des héros anglais de l’époque.

Cambridge, Oxford – En souvenir de deux universités anglaises.
Brock – En l’honneur du héros de Queenston’s Heights, lors de la Guerre en 1812-1814.

Wolfe – En l’honneur du vainqueur de Montcalm aux plaines d’Abraham.

Tous ces noms sont révélateurs de l’époque des guerres. Que sont les noms de Champlain, Étienne Brûlé, Jean-de-Brébeuf, Joseph Le Caron, etc.
Ceci est le fruit d’une recherche faite, il y a quelques années par le Frère Charles, c.s.c.

Le 14 juillet 1975
Un film sur Penetanguishene
et Lafontaine
Victor Maurice et
Thérèse Pilon

L’Office de la Télévision Éducative de l’Ontario (O.E.T.V.) nous a présenté à la bibliothèque de Penetanguishene, un film sur Penetanguishene et Lafontaine. Ce film sera présenté à la télévision cet hiver au poste 25, sous le nom de «Visages de Petits Lieux». Plusieurs villes et villages seront présentés en même temps.

On voyait Lafontaine en plusieurs circonstances. Il est dit que la première messe en Ontario fut dite par le Père LeCaron à Caraghouha, non loin du village.

L’animateur a eu une entrevue avec Messieurs Ernest et Albert Charlebois. Ces deux derniers parlaient de la pêche, de la chasse et du moulin à scie.

M. Urbain Maurice, a aussi été interviewé. Il parla de la coopérative agricole de Lafontaine et que les plus petites fermes se vendaient aux plus gros fermiers. M. Roland Desroches ajouta que le français était épargné de plus en plus dans notre région. Ainsi Sr. Angéline Moreau mentionna l’arrivée de Champlain et les coureurs de bois qu’il y a eu dans le passé. Le Père Thomas Marchildon causa avec l’interviewer à propos du loup de Lafontaine, des missions, des missionnaires, et de la première chapelle bâtie. Il disait aussi qu’en 1856 la paroisse de Lafontaine fut finalement fondée. Il parla aussi des immigrations de gens dans nos alentours.

La première fut en 1812, lors de la guerre. La deuxième était des gens de la province de Québec, de Batiscan. C’est ceux-ci qui ont éclairci les forêts. Leurs descendants sont les Belcourt de Perkinsfield, les Brunelle, les Marchand, les Marchildon et les Maurice de Lafontaine. La troisième, fut des gens de Joliette de la province de Québec Les descendants furent les travaillants des moulins à scie de Vaudreuil. Ils demeurent à Penetanguishene, à Victoria Harbour et à Waubaushene. Allez tous voir ce fameux film!