Coup d¹envoi du Festival du loup en Nouvelle-France au Carnaval de Tiny

Lafontaine enfilera un décor d’époque pour les commémorations Champlain

Du 16 au 19 juillet 2015, le Festival du Loup commémore 400 ans de présence francophone en Ontario. Cette année, le comité organisateur est fier de transporter l’événement à l’époque du XVIIe siècle. Au menu : des contes, de la musique, de la nourriture locale, des kiosques, un encan de loups, le concours de hurlement, et beaucoup de plaisir pour toute la famille.

Suite au succès des Contes de Lafontaine l’an dernier, ils ouvrent de nouveau le bal du festival le jeudi soir. Les écrivains locaux Micheline Marchand et Daniel Marchildon sauront combiner habiletés romanesques et connaissances historiques pour transporter l’auditoire vers une autre époque. Louis Racine, qui a déjà joué le rôle de chanteur et de câlleur à l’événement, portera désormais son chapeau de conteur pour nous en raconter des vertes et des pas mûres; il est aussi cultivateur après tout!

Le vendredi soir, l’Ordre du bon temps de Champlain est servi au Pavillon Robert Robitaille avec Joëlle Roy qui monte sur les planches du festival accompagnée de maîtres musiciens Jean Poulin et Bobby Lalonde, virtuose du violon qui a épaté les festivaliers l’an dernier. Ensuite, c’est au tour de Robert Paquette, figure respectée de la chanson francophone, qui sera la pièce de résistance de la soirée dix ans après sa première parution au festival et quarante ans après avoir chanté « Moé j’viens du Nord » pour la première fois. Ça, c’est de l’histoire locale!

Les activités de jour débutent le samedi avec les incontournables kiosques d’artisans locaux, la musique d’artistes variés sous la tente, l’encan de loups artistiques, et l’ajout de l’animation par les comédiens d’Écho d’un peuple. Le mouton noir de la journée : les représentations de la troupe Corpus. Enfin, pour revenir à nos moutons, le coin des enfants sera bien arrosé avec des jeux d’eau, alors n’oubliez pas vos maillots! Les vestiaires se trouvent dans le centre communautaire.

Pour le Grand hurlement du samedi soir, il y aura le concours obligatoire pour les loups qui veulent remporter la place alpha! Ensuite, les Coureurs des bois ouvrent la fête. Habitués du festival, les demoiselles Lefaive, Taylor Forget et Étienne Beausoleil savent faire danser la foule. La scène sera alors envahie par le trio Bon Débarras qui battra la cadence du temps avec énergie. Leur métissage de la musique moderne et traditionnelle envoûtera les spectateurs. Pour les couche-tard, le « house band jam » refait son apparition hors scène pour clôturer le party.

Le dimanche, la paroisse Sainte-Croix offre une messe folklorique aux saveurs de l’époque. Il y aura un brunch sur le parvis avec accompagnement musical entraînant, puis retour dans l’église pour Le nouveau monde de Champlain, un récital présenté par la troupe de l’Écho d’un peuple (à ne pas manquer la quatrième semaine d’avril!). « Le canton de Tiny est fier de s’associer au Festival du loup pour commémorer le 400e anniversaire de Champlain dans notre région, a dit Bonita Desroches, coordonnatrice des loisirs communautaires au canton. Il s’agit d’un événement que nous appuyons depuis ses débuts en 2002. Tous les résidents de Tiny sont invités à apprécier la musique, le patrimoine et la culture française de l’Ontario dans le cadre de cette édition spéciale. »

Pour obtenir plus de renseignements et acheter vos billets à l’avance, visitez festivalduloup.on.ca. Venez hurler avec nous!

Renseignements :
Joëlle Roy, directrice, La Meute culturelle de Lafontaine
705-543-1535
leloup@festivalduloup.on.ca

Publicités

Publié le 19 février 2015, dans Archives. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur Coup d¹envoi du Festival du loup en Nouvelle-France au Carnaval de Tiny.

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :