Joëlle Roy

La ville de Midland nous prouve bien que la beauté de l’art a sa place n’importe où. Plus précisément, leur coordonnatrice du développement culturel, Karen Lacroix Mealing, a décidé d’employer le temps qui lui est accordé par l’annulation du Buttertart Festival pour lancer un appel aux artistes peintres de la région afin d’enjoliver les clôtures qui entourent les travaux de construction du centre-ville.

On prévoyait exposer vingt-quatre œuvres mais devant la réponse abondante, la ville a accepté d’y mettre un peu plus de sous et d’exposer trente-neuf œuvres aussi jolies que différentes. Ce qui fait que lorsque l’on déambule au centre-ville de Midland pour se rendre aux boutiques, au lieu de se croire sur un champ de bataille, notre regard est attiré vers ses peintures de deux pieds par deux pieds exposées sur la clôture jaune.

Le projet permet aux artistes de demeurer créatifs en cette période où les expositions ont été mises au rancart. Mme Mealing souhaite que lorsque la construction sera terminée, les œuvres déménageront dans les passages dont un est situé à côté de la banque TD et celui de l’autre côté de la rue est adjacent à la pharmacie Guardian.

Encore une fois, Karen fait preuve d’ingéniosité. Elle est au service de la ville de Midland depuis bientôt trois ans. Sa gestion de la nouvelle Alliance culturelle qui rassemble Tiny, Tay, Penetanguishene et Midland fait preuve d’un leadership régional qui pourrait initier des projets rassembleurs.

Isabelle Pauzé fait partie des artistes qui ont répondu à l’appel. Voici comment elle décrit son œuvre : «J’ai peint ce tableau pour le projet d’art communautaire de Midland. Étant métis, j’ai décidé de peindre un groupe d’objets représentant le patrimoine et la culture des Métis. J’ai mis en vedette la ceinture fléchée, un violon, le perlage, et les trois soeurs (le maïs, les fèves, et la courge). Ce tableau mesure 60cm par 60cm et il est peint avec de la peinture acrylique sur un panneau d’aluminium. C’est un honneur d’avoir mon oeuvre en exposition à Midland, surtout parce que je suis une jeune artiste. Je remercie la ville de Midland pour cette opportunité.»

Isabelle, qui a quatorze ans, vient de graduer de l’École Sainte-Croix avec excellence académique et elle poursuivra ses études à l’école secondaire catholique Nouvelle-Alliance.

Publié le 6 août 2020, dans Archives. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur .

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :