Joëlle Roy

C’est l’histoire d’un bateau qui a été construit dans la région il y a plus de soixante-dix ans. C’était le bateau du grand-père de Bill McNamara qui a toujours un chalet à la Baie du Tonnerre. Grand-père George a mandaté les frères Ulrichsen de Norse Boatworks de Penetanguishene de construire ce charmant bateau. La construction remonte à 1947 et 49.

À cette époque, les bateaux destinés à naviguer sur la baie Georgienne se devaient d’être robustes pour résister aux caprices des intempéries de cette mer d’eau douce. Donc, notre vedette a la couenne épaisse. On le baptise du nom informel que l’on attribue aux capitaines d’embarcations : Skipper. C’était aussi le sobriquet de la fille de George, Florence.

Grand-père George n’a pas pu profiter très longtemps de son jouet car il est malheureusement décédé en 1952. Mais Skipper a continué de balader la famille et de créer de bien beaux souvenirs pour les McNamara qui passaient tous les étés à la Baie du Tonnerre.

Au milieu des années 70, au grand désespoir de Bill et de son père William, le Skipper a été vendu. C’était comme perdre un membre de la famille. Dans sa peine, Bill demande à son père d’enlever les lettres du nom du bateau en souvenir. La requête reste là; on n’en reparle jamais.

Papa William a quitté ce monde en 1995. Bill était alors avocat à Toronto. Un an ou deux plus tard, un ami lui dit : «Tu sais, le bateau de ton grand-père dont tu parles tout le temps, je pense que je l’ai vu à Orillia». Aussi étonnant que ça puisse sembler, le Skipper y était mais en piètre état. Bien sûr, Bill a racheté le trésor familial.

Au tournant du 21e siècle, Charles Blondin restaure le bateau avec l’aide de son frère Francis, son neveu Roger et Jules Marchildon, ébéniste virtuose. Entre temps, la mère de Bill retrouve, dans les affaires de son défunt mari, les lettres originales qui forment le nom Skipper! Toute une surprise pour le fils qui rebaptise aussitôt l’embarcation.

En 2007, le Skipper retrouve les eaux de la Baie du Tonnerre. Mais le pauvre n’était pas au bout de ses peines. En 2015, un feu l’endommage sérieusement. Bill entreprend alors une autre restauration. Le mois dernier, le Skipper trônait à nouveau au quai du gouvernement de la Baie du Tonnerre.

Si vous cherchez un nom chanceux pour baptiser qui ou quoi que ce soit, vous pourriez considérer Skipper!

Publié le 20 août 2020, dans Archives. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur .

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :