Odette Bussière

Bien que l’on voit d’une élection à l’autre les taux de participation lors du vote baisser constamment Marcus Mattinson nous arrive comme un vent de fraîcheur. Malgré son jeune âge il est déjà très passionné par la politique et compte plusieurs années d’implication dans le domaine. Ce franco-ontarien natif d’Orillia a fait ses études élémentaires à l’école catholique Samuel-de-Champlain où sa mère Lorraine Bergeron était l’une des premières enseignantes. Marcus a complété ses études secondaires à l’école secondaire catholique Nouvelle-Alliance de Barrie. Il a choisi de poursuivre ses études universitaires à Ottawa en administration publique et en sciences politiques. Durant ses études universitaires il a occupé un poste de stagiaire au bureau de la colline parlementaire de Bruce Stanton.

C’est durant ses études secondaires que Marcus a commencé à s’intéresser au monde politique. Il s’est impliqué comme bénévole lors de la réélection de Bruce Stanton il y a dix ans afin de faire du porte en porte et des appels téléphoniques pour encourager les gens à aller voter.

Il est particulièrement fier d’avoir oeuvré auprès d’un politicien comme Bruce Stanton qui a servi les citoyens de Simcoe-Nord pendant 15 ans en leur offrant des services de qualité à ses bureaux de Midland et Orillia. Marcus reconnaît que M. Stanton a toujours eu un profond respect pour la langue et la culture françaises. D’ailleurs M. Stanton a priorisé l’apprentissage du français c’est pourquoi il peut maintenant s’adresser dans les deux langues officielles en tant que vice-président de la Chambre des communes.

Marcus a beaucoup d’estime pour M. Stanton et c’est pour cette raison qu’il aimerait lui succéder pour continuer le travail amorcé tout en exerçant un style de leadership similaire. Pour Marcus le succès et la prospérité de Simcoe-Nord sont d’une grande importance. Il considère le secteur économique et le domaine de la culture comme des points d’ancrage pour la communauté.

En plus de cumuler beaucoup d’expérience dans l’organisation de campagnes électorales, Marcus a travaillé auprès de plusieurs élus incluant Bruce Stanton, Michael Cooper (député de St-Albert Edmonton), l’honorable Shelly Glover (ancienne ministre du Patrimoine canadien et des langues officielles) et Rod Jackson (ancien député provincial de Barrie).

À Ottawa, il a également travaillé dans le domaine de la promotion agroalimentaire pour le Conseil des viandes du Canada et les Producteurs laitiers du Canada.

Tout récemment, il a occupé le poste de directeur des communications au sein du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario et il est actuellement conseiller en communications stratégiques auprès du procureur général de l’Ontario.

À la question s’il voit son jeune âge comme un défi ou un atout pour se présenter à un tel poste Marcus répond: «Les «milléniaux» représentent un segment de l’électorat important à travers le Canada. Si j’ai la chance de devenir candidat pour le parti conservateur de Simcoe-Nord et si j’étais élu lors de la prochaine élection fédérale, je serais un député qui siègerait à la Chambre des communes. Il est important de bien noter le mot « communes ». Notre gouvernement à Ottawa doit bien représenter les Canadiens de tous les âges.

Après dix ans d’implication en politique, je comprends bien le rôle du député et le bon fonctionnement du gouvernement.

Le rôle de député demande d’être prêt à travailler de nombreuses heures, d’être prêt à se déplacer sur de longues distances et être capable de faire face à des enjeux qui nécessitent une capacité de s’adapter rapidement. Je crois avoir ce qu’il faut pour bien représenter les communautés de notre circonscription».

Bien que Marcus semble déjà être un bourreau de travail il sait profiter de ses passe-temps: Marcus a développé une passion pour l’histoire militaire et il possède une collection d’articles provenant de la Seconde Guerre mondiale. L’une de ses possessions préférées, est un exemplaire du « Toronto Daily Star » imprimé le 8 mai 1945 après la défaite allemande.

Il a aussi une petite collection de livres à propos de l’ancien premier ministre de la Grande-Bretagne Winston Churchill.

Selon Marcus, la fin de la Seconde Guerre mondiale a apporté des changements importants dans le monde au niveau technologique ainsi qu’au niveau de la politique nationale et internationale. C’est une période de l’histoire qui est très intéressante à étudier afin de mieux comprendre le monde actuel dans lequel nous vivons.

Marcus s’intéresse aussi à l’aviation. En 2014, il a complété son certificat de pilotage privé et il a parfois la chance de voir nos communautés d’un angle différent.

Si on laisse le mot de la fin à ce jeune politicien il ajoutera que «Je suis fier d’être franco-ontarien et je suis fier de notre langue et de notre culture. C’est une qualité qui me servira si je suis élu en tant que député».

Si vous désirez en connaître davantage au sujet de Marcus Mattinson vous pouvez visiter son site web au: fr.marcusmattinson.ca

*À noter que pour voter pour le nouveau candidat conservateur au palier fédéral dans Simcoe nord vous devez être membre du parti et avoir 14 ans.

Publié le 5 novembre 2020, dans Archives. Bookmarquez ce permalien. Commentaires fermés sur .

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :